Peintres décorateurs

Du triptyque de couleurs aux trios de meubles : savoir décorer son intérieur selon la règle de 3

Du triptyque de couleurs aux trios de meubles : savoir décorer son intérieur selon la règle de 3

La règle de 3 en décoration intérieure est bien plus qu’un simple principe esthétique : c’est une véritable clé pour créer des espaces harmonieux, équilibrés et visuellement captivants. En disposant vos éléments décoratifs en groupes de trois, vous pouvez métamorphoser n’importe quel intérieur en un chef-d’œuvre de design. Comment faire pour l’appliquer à la manière des plus grands professionnels ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Suivez notre guide et transformez votre maison en un endroit où il fait bon vivre. Adieu la rigidité des paires, bonjour l’asymétrie !

règle de 3 décoration intérieure

Règle de 3 en décoration intérieure : c’est quoi ?

éléments groupe de trois pour intérieur

La règle de 3 en décoration intérieure est un principe qui veut que les éléments par groupes de trois soient plus esthétiques et agréables à l’œil. Lorsqu’elle est mise en œuvre dans un espace, cette règle vise :

La raison pour laquelle cette méthode fonctionne est simple : elle empêche la symétrie rigide tout en évitant la désorganisation visuelle. Elle s’étend à tous les objets de déco possibles (meubles, petits accessoires, etc.), et concerne aussi les textures qu’on peut retrouver dans une pièce.

Comment aménager son logement du sol au plafond selon la règle de trois ?

Nous l’avons évoqué un peu plus haut : l’application de la règle de 3 en décoration intérieure est vaste. Voici comment faire pour l’apprivoiser au quotidien afin de dynamiser et équilibrer votre espace de vie !

Choisir son mobilier par 3

On retrouve ce principe dans les collections de magasins d’ameublement. Les ensembles de trois meubles créent des arrangements visuellement agréables et harmonieux. En voici quelques exemples :

Vous l’aurez compris : au-delà de leur nombre impair, choisissez du mobilier désassorti pour un maximum d’originalité.

Décomposer la pièce en trois niveaux

La règle de 3 en décoration intérieure s’applique aussi sur les murs et le plafond des pièces.

En premier lieu, pensez structuration de l’espace vertical. Une paroi peut en effet se décomposer en trois niveaux.

De tableaux

De miroirs

D’étagères

Et de plantes

De manière plus large, la déclinaison sol/mur/plafond vous permettra de jouer sur un triptyque de lumières (spots, appliques et suspensions). Enfin, la règle de trois concerne aussi les couleurs et la texture du revêtement de vos pièces. Vous pouvez par exemple placer une bande de papier peint pour deux bandes de peinture. Dans tous les cas, n’oubliez pas de réfléchir à la combinaison des teintes.

Penser à l’harmonie du triptyque des couleurs en peinture

Lorsqu’on les travaille en trio, l’important est aussi de savoir harmoniser les couleurs de manière esthétique. Pour ce faire, reportez-vous au cercle chromatique. Cet outil se révèlera un précieux allié pour éviter les fautes de goût qui entraîneront les levers de sourcils de vos invités. Dans le cercle, les couleurs sont organisées en fonction des trois références primaires : bleu, rouge et jaune.

Préférez les associations de couleurs suivantes :

Quelle que soit l’option retenue, veillez à rappeler seulement une couleur dominante dans votre déco générale par rapport aux autres. Vous ne tomberez ainsi pas dans le piège d’un effet chaotique. Vous avez un projet de rénovation en peinture ? Basez-vous sur nos nuanciers professionnels pour appliquer la règle de 3 dans votre décoration intérieure !
harmonie du triptyque des couleurs en peinture

Placer des trios d’accessoires

Les trios d’accessoires font également partie des techniques découlant de la règle de 3 en décoration intérieure. En regroupant des objets décoratifs par trois, vous créerez des points d’attention attrayants. Cela concerne notamment :

Les vases

Les bougies

Les coussins

Les cadres photo

Les bibelots

Amusez-vous avec les tailles si vous souhaitez éviter l’effet sage d’une décoration parfaitement alignée. Par exemple, un grand objet, un petit et un moyen s’accorderont à merveille sur une table basse. Variez également les formes et les textures pour susciter en permanence l’intérêt visuel. Il n’y a rien de pire qu’un environnement dont on se lasse !

La règle de 3 en décoration intérieure est un outil puissant pour transformer n’importe quel espace en un havre de style et d’harmonie. En l’appliquant de manière réfléchie, vous créerez des atmosphères équilibrées et visuellement captivantes. Cette approche louée par les plus grands designers empêchera la monotonie de s’installer, tout en apportant une touche dynamique et personnelle à l’ensemble.

Que sont les composés organiques volatils dans la peinture et comment les éviter ?

Que sont les composés organiques volatils dans la peinture et comment les éviter ?

En matière de décoration, l’esthétique doit s’allier à des produits respectueux de l’Homme et de l’environnement. Dans ce contexte, les COV dans la peinture sont à surveiller dont le formaldéhyde qui est le principal polluant de l’air intérieur. Que sont réellement les composés organiques volatils ? Quel impact ont-ils sur notre santé et sur la planète ? Comment s’en préserver pour des intérieurs plus sains ? On décrypte le sujet avec vous !

éviter composés organiques volatils peinture

Les COV dans la peinture : définition et grands principes

C’est quoi un COV ?

Les composés organiques volatils (COV) sont des gaz et vapeurs dotés d’une volatilité qui leur permet de se propager dans l’atmosphère. Ils sont constitués principalement de carbone et d’hydrogène, mais peuvent aussi contenir d’autres éléments tels que l’oxygène, le soufre ou des halogènes. Ces substances sont relâchées dans l’environnement par diverses activités humaines. On retrouve ainsi des COV dans la peinture.

COV peinture définition

La différence entre la teneur en COV et leur émission est essentielle pour comprendre leur impact dans notre quotidien.

Ainsi, il est crucial de distinguer la concentration de COV dans la peinture (par exemple) de celle dans l’atmosphère environnante. C’est cette dernière qui détermine réellement l’exposition des individus et l’impact sur la qualité de l’air intérieur.

Où trouve-t-on des composés organiques volatils ?

Les COV se retrouvent dans de nombreux produits et matériaux de notre quotidien :

Solvants dans les peintures

Produits de nettoyage (détergents, désinfectants, etc.)

Meubles en bois composite, panneaux de particules, et revêtements de sol récents

Produits de consommation courante (textiles synthétiques, cosmétiques, désodorisants, etc.)

Combustion de carburants fossiles dans les véhicules automobiles et les appareils de chauffage

Quelle est la réglementation en vigueur pour le taux de COV ?

De par leur dangerosité, il existe un cadre réglementaire strict sur les composés organiques volatils.

La Directive COV 2007/2010 fixe des limites maximales pour la teneur en COV dans différents produits du quotidien. Le taux de COV dans la peinture doit ainsi être inférieur à 30 g/litre. Elles sont aussi classées sur leur émission, de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions).

Certains labels, tels que l’Écolabel européen et NF Environnement, garantissent que les produits respectent des critères précis en matière d’émissions de COV. Vous pouvez donc vous fier à ces derniers pour faire des achats plus soucieux de l’environnement.

Les effets des composés organiques volatils : un danger à tous les niveaux

L’impact des COV sur la santé

Les composés organiques volatils ont un impact direct et indirect sur la santé humaine. La sensibilité à ces derniers varie d’un individu à l’autre en fonction de facteurs comme l’âge, l’état de santé et la durée d’exposition. Faites donc particulièrement attention lorsque vous voulez repeindre la chambre d’un bébé ou celle d’une personne âgée.

Les COV peuvent provoquer :

Enfin, certains COV sont considérés comme des gaz à effet de serre. Ils contribuent donc au réchauffement climatique à long terme.

impact des COV sur la santé
impact des COV sur l'environnement

L’impact des COV sur l’environnement

Les COV sont à l’origine de diverses problématiques environnementales :

Enfin, certains COV sont considérés comme des gaz à effet de serre. Ils contribuent donc au réchauffement climatique à long terme.

Les peintures à faible taux de COV : bien choisir son produit pour s’en préserver

Les peintures à faible taux de COV sont celles qui émettent moins de composés organiques volatils dans l’air pendant et après leur application. Les fabricants fournissent généralement ces informations directement sur l’emballage. Choisir un revêtement à faible taux de COV contribue à vous protéger vous ainsi que la planète. Les peintures SOURCEA et Hydro’style de Onip sont un bon exemple de peinture à faible teneur COV.

Parce que nous comprenons l’impact des COV dans la peinture, les produits Onip sont classés A+ au regard de la réglementation. Cependant, il est possible d’aller plus loin dans la préservation de vos intérieurs. La gamme Label’Onip Clean’R est en effet capable de capter et détruire le formaldéhyde présent dans l’air. Elle ne contient elle-même que 10 g/l COV au maximum. Agissant comme un revêtement dépolluant, elle vous aidera à assainir votre logement. Vous l’aurez compris, les COV dans la peinture posent des défis à tous les niveaux. La sélection de produits à faible émission est donc un choix crucial pour des espaces sans risques destinés à chacun. Il n’y a pas de petits gestes pour la santé de l’Homme et de l’environnement !

Quelles peintures sont les plus adaptées à la rénovation d’une cuisine équipée ?

Quelles peintures sont les plus adaptées à la rénovation d’une cuisine équipée ?

Les espaces culinaires sont des zones de vie incontournables. Ils sont aussi le théâtre des salissures du quotidien : graisses, taches et éraflures. Lorsqu’on souhaite repeindre sa cuisine, il convient de choisir le bon produit pour y faire face. Quel type de peinture faut-il poser et où ? Quelles propriétés doit-elle posséder pour être un revêtement efficace et résistant ? Découvrez nos conseils des murs au mobilier pour un résultat durable dans le temps.

peintures adaptées pour rénovation d'une cuisine équipée

Quelles caractéristiques doit avoir le revêtement d’un espace culinaire ?

Le meilleur allié de tous travaux de réfection est le produit utilisé ainsi que sa pertinence. Pour repeindre sa cuisine, il faudra sélectionner un revêtement qui résistera aux conditions spécifiques de cet environnement. Ce faisant, vous permettrez à l’ensemble de rester en bon état au fil des années. Voici quelques-unes des particularités propres à une peinture pour espace culinaire :

les caractéristiques d'un revêtement pourespace-culinaire

Quelle peinture faut-il choisir pour repeindre une cuisine aménagée ?

Repeindre sa cuisine se fait parfois du sol au plafond ! Voici un petit tour des différentes zones à traiter.

Les murs : combattre l’humidité

Plusieurs types de peinture sont adaptés aux murs d’une cuisine équipée :

peinture murs cuisine

La crédence : résister au quotidien culinaire

La crédence est un élément central qui doit faire face aux défis du quotidien. Lorsqu’on souhaite repeindre sa cuisine, il ne faut pas la négliger.

Les options telles que la peinture époxy ou spécial carrelage offrent une excellente résistance à l’humidité, aux taches et aux éraflures. De plus, dans le cas des crédences en métal (comme l’inox), certains revêtements spécifiquement formulés pour ce support garantiront une adhérence optimale et une protection contre la corrosion.

Le plafond : refléter la lumière

Pour cet élément, nous vous conseillons une peinture à l’aspect mat pour masquer les défauts. Ce type de produit reste lavable. La référence Robust Onip est un excellent choix en la matière, car il résiste aussi aux taches.

Enfin, privilégiez une couleur blanche sur votre plafond pour qu’il reflète la lumière. Vous pourrez ainsi cuisiner confortablement (et ne pas risquer de saler votre gâteau).

Le sol : faire face à l’usure

Optez pour une peinture spécialement conçue pour ce type d’élément. Elle devra supporter de nombreux passages et résister globalement à l’usure. Assurez-vous donc de choisir une peinture de haute qualité et de bien suivre les étapes de préparation et d’application pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Les meubles : donner vie à l’ensemble

Pour repeindre sa cuisine dans son intégralité, il faut aussi se pencher sur les divers éléments du mobilier culinaire. Leur revêtement doit être aisément lavable et posséder une bonne adhérence. Pour ne pas gâcher leur aspect, nous vous conseillons les choix suivants :

peinture meubles cuisine

De manière générale, pensez à démonter et à poncer vos meubles avant de les rénover.

Si on veut aller plus loin, le choix des produits pour repeindre sa cuisine ne se limite pas à ses caractéristiques techniques. L’aspect esthétique de ce lieu de vie jouera aussi un rôle important dans la création d’une atmosphère chaleureuse et accueillante. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre dernier article sur l’association de couleurs dans votre habitat.

Il ne faut pas oublier l’étape  importante de la sous-couche sur des supports fermés. Sur du carrelage, du métal ou du stratifié par exemple, vous pouvez appliquer la peinture primaire Polyfond aqua de ONIP. Par ailleurs, elle émet des faibles émissions dans l’air intérieur, ce qui la catégorise A+.

Polyfond Aqua ONIP

Comment combiner papier peint et peinture en décoration d’intérieur ?

Comment combiner papier peint et peinture en décoration d’intérieur ?

Associer peinture et papier peint en décoration intérieure est un exercice qui requiert un savant mélange des teintes et des textures. Cette technique permet d’allier originalité et contraste tout en jouant sur la lumière naturelle et les meubles déjà présents dans la pièce. Comment parvenir avec succès à un résultat digne d’un décorateur professionnel ? Quelles sont les méthodes à connaître pour transformer votre espace de vie au moyen de ce duo intemporel ? Quelles sont les règles à observer lorsqu’on joue avec les couleurs sur les murs ?

associer papier peint et peinture

Comment bien associer la peinture et le papier peint en décoration intérieure ?

1. Choisissez des couleurs cohérentes

Afin de créer une harmonie des couleurs dans votre logement, pensez au cercle chromatique. Cet outil vous permettra de choisir des teintes complémentaires. Respectez également la règle suivante : pas plus d’un ou deux tons dominants ! Vous éviterez ainsi le fouillis visuel qui alourdira votre pièce.

2. Pensez à tester vos idées au moyen d’un échantillonnage

Avant de réaliser les travaux, vérifiez que ce que vous envisagez fonctionne dans la pièce visée. Pour ce faire, obtenez des échantillons et évaluez l’harmonie générale de vos idées. Si vous hésitez entre plusieurs combinaisons, comparez-les en n’oubliant pas d’effectuer cette opération sous différentes luminosités. De nombreux magasins proposent ce service gratuitement. 

3. Jouez avec les contrastes pour plus d’originalité

Le fait d’associer peinture et papier peint se décline en de multiples combinaisons. Jouez sur les contrastes :

De couleur (teintes vives avec une tapisserie neutre pour apporter de l’énergie)

De motifs (formes géométriques avec un revêtement uni)

De styles (papier peint vintage avec une peinture moderne pour un mélange éclectique)

4. Laissez des zones blanches ou neutres sur vos murs

Les espaces vides équilibrent visuellement une pièce. Tout d’abord, ils reflètent la lumière naturelle. Ensuite, ils offrent des aires de respiration qui contribuent à une sensation de légèreté et de calme.

En laissant des murs blancs ou neutres, vous mettrez également en valeur certains éléments de décoration plus colorés tels que votre papier peint lui-même. Ce dernier aura ainsi une véritable toile de fond qui lui permettra de se démarquer.

5. Optez pour des papiers peints texturés

Certaines tapisseries ajouteront de la profondeur à la zone concernée. Hormis le camouflage des potentielles imperfections, les papiers peints texturés créent ainsi un contraste intéressant qui dynamise l’espace. En voici quelques exemples :

6. Prenez en compte la taille de la pièce

Notre perception de l’espace influe grandement sur notre équilibre visuel. Ne vous êtes jamais vous sentis à l’étroit quelque part ? Associer la peinture et le papier peint doit respecter ce grand principe.

Dans les petites pièces, maximiser la luminosité est souvent essentiel pour éviter qu’elle ne paraisse sombre et étouffante. Il est donc judicieux d’opter pour des motifs de papier peint plus légers et de combiner cela à une peinture dans une teinte neutre.

coordination décoration éléments existants

7. Coordonnez avec les éléments existants

Assurez-vous que le papier peint et le revêtement correspondent au style global de votre espace. Si la pièce a un thème particulier, faites en sorte que les éléments de décoration s’alignent avec l’ambiance et les objets qui la composent. Cela comprend notamment :

8. Évitez les erreurs courantes en décoration

Afin de réussir à associer peinture et papier peint en décoration inférieure, il convient d’éviter quelques erreurs fréquentes :

Quelles sont les idées d’associations décoratives autres que la peinture et le papier peint ?

L’habillage d’une pièce peut se faire de multiples manières. Si vous souhaitez élargir vos horizons en décoration intérieure, sachez qu’il existe des alternatives au fait d’associer peinture et papier peint :

tasseaux de bois décoration

Il y en a pour tous les goûts. L’important est que vous créiez un environnement qui vous ressemble.

Pour associer la peinture et le papier peint en décoration intérieure, un seul mot d’ordre : osez. Plus vous combinerez différentes couleurs et textures, plus votre pièce prendra vie et dégagera une impression moderne et chaleureuse. À vos rouleaux !

Notez que tous les services ci-dessus sont disponibles au sein du réseau des points de vente Onip.

Pourquoi choisir une peinture décorative à faible émission de COV ?

Pourquoi choisir une peinture décorative à faible émission de COV ?

Dans un monde où la qualité de l’air intérieur est essentielle, nos produits de décoration doivent être choisis en fonction de leur impact environnemental. La peinture à faible COV est un choix fort en la matière et révolutionne l’univers de l’habitat. Quels sont les avantages de ce revêtement durable ? Comment lutter contre le formaldéhyde et ses compagnons volatils ? Voici nos solutions pour des lendemains sans pollution.

peinture décorative faible émission COV

Les composés organiques volatils en peinture décorative

Contaminant l’air ambiant, les composés organiques volatils (ou COV) proviennent notamment de la peinture. Le plus célèbre des COV dans ce cadre est le formaldéhyde.

La différence entre teneur et émission de COV

La teneur en COV est la quantité de composés organiques volatils présents dans le produit avant même son utilisation. Il s’agit de la concentration de ces composés dans la formule de la peinture elle-même.

Les émissions de COV concernent la libération de ces composés organiques volatils dans l’air lors de :

L’application de la peinture

Pendant son séchage

Après la fin des travaux

Ces émissions arrivent à mesure que les solvants et les autres composés volatils contenus dans la peinture s’évaporent dans l’atmosphère.

La réglementation applicable aux COV

Certains labels et certifications existent pour garantir la fiabilité et la qualité d’une peinture à faible COV. Ces indicateurs clairs pour les consommateurs s’appuient sur plusieurs textes de loi.

La directive européenne 2004/42/CE

Mise à jour en 2010, cette réglementation de l’UE fixe les seuils maximums autorisés de teneur en COV sur son territoire. Quant à elle, la directive COV 2007/2010 présente le taux de COV dans les peintures murales. Ce dernier doit absolument être inférieur à 30 g/litre. Les peintures sont ainsi classées de A+ à C, soit de « faibles émissions » à « fortes émissions ».

Le décret n° 2011-321

Le décret n° 2011-321 du 23 mars 2011 exige que les produits contenant des COV soient étiquetés de manière à avertir les consommateurs des risques associés. Le but est d’assurer une meilleure transparence dans l’information fournie aux utilisateurs finaux.

La norme NF EN 16 640

Cette réglementation liste les critères et spécifications pour les peintures dont les matières premières proviennent principalement de ressources renouvelables. On parle aussi de peintures biosourcées. La norme NF EN 16 640 vise à encourager l’utilisation de ces matériaux écologiques dans la fabrication des produits, contribuant ainsi à réduire leur empreinte environnementale. Ces derniers sont récompensés par un label : NF environnement.

L’Écolabel européen

Il s’agit d’une certification environnementale officielle adoptée par tous les États membres de l’Union européenne. Il distingue les produits ayant les meilleures performances écoresponsables sur l’ensemble de leur parcours, depuis leur fabrication jusqu’à leur recyclage ou leur élimination après utilisation.

Véritable révolution écologique, la gamme Label’Onip a été développée en considération de toutes ces réglementations. Classée A+, cette peinture détruit jusqu’à 60% des COV de l’air ambiant et réduit considérablement la pollution de l’air intérieur.

règlementation applicable aux COV

Les bénéfices d’une peinture à faible COV en décoration

L’air de notre habitat est déjà 8 fois plus pollué que l’extérieur. Afin de préserver notre qualité de vie, choisir une peinture décorative à faible teneur en COV présente plusieurs avantages.

La réduction des risques sur la santé

Les peintures présentant peu de composés organiques volatils réduisent l’exposition aux produits chimiques nocifs. Elles contribuent à prévenir :

À noter : le Centre International de Recherche contre le Cancer propose une classification des produits cancérogènes sur son site. En tant que composé organique volatil, le formaldéhyde est listé comme danger avéré.

La préservation de l’environnement

Les Composés organiques volatils (COV) jouent un rôle majeur dans diverses formes de pollution :

Cela entraîne des répercussions néfastes sur la végétation en altérant la résistance des plantes. Une peinture à faible COV permet ainsi de lutter contre l’effet de serre tout en préservant les rendements agricoles.

Le maintien de la qualité de l’air

Une peinture à faible COV contribuera à maintenir une meilleure qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments. Étant donné que nous y passons beaucoup de temps, cela a un impact significatif sur notre santé globale.

Les peintres décorateurs qui travaillent avec des produits contre la pollution intérieure

En matière de décoration, il est important de sélectionner des professionnels de la peinture sensibilisés à l’emploi de produits adaptés. Le réseau peintres-décorateurs s’étend sur tout le territoire et est synonyme de confiance et de qualité. Les peintres membres du réseau utilisent des peintures Onip pour la plupart labellisées Ecolabel Européen ou NF Environnement comme par exemple la peinture dépolluante Label’Onip Clean’R.

L’utilisation d’une peinture à faible COV représente un engagement en faveur du bien-être et de l’environnement. Vous vous offrirez ainsi une meilleure qualité de vie, sans pour autant sacrifier la performance ou l’esthétique.

Décorer la chambre d’un nouveau-né : Comment faire ?

Décorer la chambre d’un nouveau-né : Comment faire ?

Ça y est, votre foyer attend un heureux évènement. La famille a été prévenue, les dispositions pour Madame ont été prises, il ne vous reste plus qu’à décorer la chambre de votre nouveau-né. Votre nourrisson aura en effet besoin d’un cocon propice à son épanouissement. Comment réussir la décoration de cette pièce pour bébé ? Quels sont les bons réflexes qui vous permettront de créer un espace à la fois fonctionnel et empreint de douceur ? On vous explique.

décorer la chambre d'un nouveau né

1. Choisir la palette de couleurs parfaite pour décorer la chambre d’un nouveau-né

Trancher entre la peinture et le papier peint

En matière de décoration, il y a plusieurs écoles : les aficionados du papier peint et ceux qui préfèrent la peinture. Pour une touche d’originalité, vous pourrez mélanger papier peint et peinture.

Côté peinture, nous vous déconseillons l’utilisation du mat dans les chambres d’enfant. Il sera plus fragile et plus compliqué à nettoyer. Privilégier plutôt une peinture satinée, moins lustrable, qui résistera davantage dans le temps.

Utiliser des produits sans danger pour la santé et l’environnement

Pour garantir le bien-être de votre nourrisson, sélectionnez des peintures ou autres produits déco sans danger pour sa santé. Bannissez les revêtements contenant des agents chimiques nocifs comme les formaldéhydes.

Bon à savoir : la peinture biosourcée Onip Sourcea présente une très faible émission dans l’air intérieur et une résine à 97% biosourcée, issue de la résine de pin. 

Enfin, si vous voulez décorer la chambre de votre nouveau-né de manière responsable, choisissez des produits respectueux de l’environnement. Nous vous recommandons pour cela les peintures Onip Ecolabel.  Ce label garantit un taux d’émission de COV faible tout en conservant de bonnes performances techniques telles que la blancheur et l’opacité.

Privilégier les couleurs neutres ou apaisantes sur les murs

Ces couleurs favorisent une atmosphère calme et propice au sommeil du bébé. Évitez donc les teintes vives et optez pour des nuances douces :

  • Gris ;
  • Rose poudré ;
  • Beige ;
  • Bleu très clair ;
  • Etc.

L’utilisation du blanc ou des tons neutres vous donnera une base polyvalente. Il ne vous restera ensuite plus qu’à associer les couleurs de peinture de manière esthétique dans la pièce.

2. Adapter le mobilier à l’espace de l’enfant sans oublier les parents

Pour décorer la chambre d’un nouveau-né, vous devrez choisir des meubles appropriés. Si les tout-petits ont des besoins bien spécifiques, pensez également pratique ! En effet, l’aménagement de cet espace doit être ergonomique et convenir au quotidien des parents qui s’occuperont de l’enfant.

Lit pour bébé

Il sera très probablement l’élément central de votre décoration. Une étude de l’INSERM sur le sommeil réalisée en 2017 nous rappelle qu’un nouveau-né a besoin de dormir deux fois plus longtemps qu’un adulte. Prenez donc le temps de bien choisir cet élément !

Sélectionnez de préférence un modèle à barreaux pour que le bébé puisse voir de tous les côtés. Installez aussi un bon matelas pour plus de confort et un tour de lit si l’enfant a tendance à se coller contre les bords.

Bon à savoir : certains lits sont adaptatifs et sauront évoluer en parallèle de la croissance de l’enfant.

Table à langer

Tout comme le lit, il vous faudra choisir la table à langer avec soin. Optez pour un modèle :

  • Fonctionnel (offrant de nombreux espaces de rangement) ;
  • Confortable (avec un coussin et des rebords pour assurer le bien-être de votre bébé).

Coin lecture

Pensez également à décorer la chambre du nouveau-né avec l’incontournable coin lecture. Cet espace pourra d’abord convenir pour les moments d’allaitement. Plus tard, il agrémentera la routine du coucher avec des histoires ou de douces berceuses.

3. Installer plusieurs rangements dans la chambre de bébé

Rangement chambre bébé

Entre les cadeaux et vos propres achats, vous allez vite vous retrouver sous une montagne de vêtements, d’accessoires et de jouets pour enfant. Pour vous organiser, investissez dans un ou plusieurs des éléments suivants :

  • Commode ;
  • Penderie ;
  • Cintres pour les habits ;
  • Étagères murales ;
  • Paniers ;
  • Corbeilles.

Évitez l’accumulation, ennemie de la praticité, et privilégiez le mobilier de petite taille.

Vous aimez personnaliser votre décoration ? Utilisez le prénom de votre bébé pour agrémenter les meubles de rangement ! Les possibilités sont nombreuses : sur les portes, les tiroirs, les côtés du panier…

4. Mettre en place un éclairage adapté aux nourrissons pour une ambiance toute douce

Avant de décorer la chambre d’un nouveau-né, pensez au confort visuel de ce dernier. Les yeux du tout-petit réclament une lumière douce, proche de la luminosité naturelle. Évitez donc les spots éblouissants ou les LED trop vives et privilégiez l’éclairage diffus :

  • Ampoules à teinte chaude ;
  • Plafonnier ;
  • Petite lampe de chevet ;
  • Veilleuses ;
  • Guirlandes.

N’hésitez pas à jouer avec les couleurs et les formes pour créer une atmosphère chaleureuse et agréable.

5. Ne pas négliger la sécurité dans la chambre du nouveau-né

Les enfants sont d’un naturel curieux. Pour protéger votre bébé et réduire les risques d’accident lorsqu’il vadrouillera dans sa chambre, quelques réflexes en matière de sécurité sont de mise.

  • Installez toute décoration hors de portée du nourrisson et assurez-vous qu’elle soit bien fixée aux murs le cas échéant.
  • Optez pour des meubles à bouts ronds.
  • Placez des tapis antidérapants.
  • Cachez les fils électriques et les prises murales.
  • Ne laissez rien traîner (clefs, téléphone portable, etc.).

Vous contribuerez à créer un environnement sécurisé pour le bébé, favorisant ainsi son bien-être et sa croissance en toute quiétude.

Décorer la chambre d’un nouveau-né est une tâche aussi importante que joyeuse. En combinant couleurs apaisantes, mobilier fonctionnel, éclairage doux et éléments de sécurité, vous façonnerez un espace accueillant et sans danger. Il ne vous reste plus qu’à laisser votre créativité s’exprimer !

Comment peindre comme un peintre professionnel ?

Comment peindre comme un peintre professionnel ?

Vous souhaitez réaliser des travaux de peinture vous-même ? Obtenir un rendu professionnel dépend de 4 variables : la qualité de la peinture sélectionnée, la préparation des supports, les outils utilisés et la technique d’application du peintre. A travers cet article, découvrez les bonnes pratiques à connaître pour peindre comme un peintre professionnel.

peintre professionnel

Choisir une peinture professionnelle pour un rendu de qualité

Si sélectionner une peinture destinée au grand public peut paraître avantageux financièrement au premier abord, choisir une peinture professionnelle offre bien plus d’avantages à court et long terme.

Une peinture professionnelle est en réalité bien plus économique en offrant : 

  • Davantage de couvrance
  • Moins de couches nécessaires pour obtenir une opacité et une uniformité satisfaisantes
  • Plus de rendement au mètre carré
  • Un film de peinture plus tendu et donc une facilité d’application incomparable avec une peinture de grande surface de bricolage
  • Des Fiches Techniques détaillées pour obtenir toutes les infos nécessaires à une bonne application 
  • Une meilleure résistance dans le temps

Choisir une peinture professionnelle est donc un bon point de départ pour obtenir un rendu de qualité, digne d’un peintre professionnel. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article dédié aux avantages des peintures professionnelles.

Parmi les peintures professionnelles, il existe différents types de peintures qui n’ont pas la même composition et pas les mêmes propriétés. On retrouve :

Les peintures en phase solvant

Ces peintures sont majoritairement réalisées à partir de résines glycéros (à base d’huiles végétales) et de solvants aromatiques type white-spirit ou térébenthine, auxquels sont ajoutés des charges, des pigments et des adjuvants.

Elles offrent une grande résistance à l’eau, ce qui peut être un vrai atout pour les chantiers extérieurs sur bois ou métal dans des zones exposées à l’humidité. 
Les peintures glycéros forment un film dur et très tendu qui les rendent résistantes dans le temps. En revanche, elles sèchent lentement et dégagent une odeur de solvant assez forte durant le séchage, ce qui peut rendre l’application moins aisée qu’avec une peinture acrylique.

Les peintures en phase aqueuse

Ces peintures sont réalisées à base de résines acryliques solubles dans l’eau auxquelles sont ajoutés des pigments et des additifs.
Elles sont moins polluantes et dégagent moins d’odeurs, ce qui les rend particulièrement adaptées pour les travaux de peinture intérieurs.
Les peintures acryliques ont un temps de séchage rapide, ce qui facilite l’application et le matériel d’application est plus facile à nettoyer en comparaison avec les peintures glycéros.

choix de peinture professionnelle

Les peintures alkydes

Ces peintures sont un compromis entre les peintures glycéros et les peintures acryliques. Elles sont souvent appelées les glycero à l’eau. Elles sont composées de résines glycero en émulsion ou en dispersion dans l’eau, parfois accompagnées de résines acryliques en complément, auxquels sont ajoutés des charges, des pigments et des additifs. 
Elles ont un temps de séchage plus long que les peintures acryliques mais plus rapide que les peintures glycéros.

Le choix du type de peinture se fait en fonction du projet de peinture, des contraintes du chantier et de vos préférences personnelles.

Les différentes finitions

Les peintures professionnelles existent dans différentes finitions. Pour les peintures glycéros on retrouve les finitions : velours, satin, brillant. Les peintures acryliques sont disponibles dans les finitions mates, velours, satin et semi-brillant.

Les 4 finitions des peintures décoratives s’évaluent en fonction du taux de brillance qui correspond au pourcentage de lumière réfléchie à un angle donné (60 ou 85 degrés).
La finition mate absorbe la quasi-totalité de la lumière (moins de 5%), la finition brillante est la finition qui reflète le plus la lumière (de 70% à 100%).

Pour plus d’information consultez notre article sur les différents types de peintures et finitions.

Peintures Onip propose une large gamme de peintures mates, peintures satinées, et peintures veloutées majoritairement en version acrylique pour la réalisation de tous vos travaux intérieurs du sol au plafond.

Préparer le support comme un peintre professionnel

Il n’existe pas de travaux de peinture réussis sans une bonne préparation de support (et de chantier) ! Commencez donc par suivre ces bonnes pratiques pour préparer votre support comme un peintre professionnel

  • Protégez la pièce avec une bâche de protection
  • Rebouchez les trous avec enduits de rebouchage 
  • Lissez l’aspect du mur avec l’enduit de lissage
  • Poncez l’enduit à la ponçeuse (préférez la ponçeuse girafe pour plus de confort et d’efficacité)
  • Délimitez les zones d’application avec le ruban de masquage
  • Appliquez la sous-couche d’impression pour bloquer, unifier et opacifier le support 

Pour un gain de temps, Peintures Onip propose d’ailleurs une peinture 2 en 1 (impression + finition) plébiscitée par les peintres professionnels : SOURCEA. Il s’agit d’une peinture à base d’une résine à 97% biosourcée.

Choisir des outils adaptés au chantier de peinture

Vous avez beau avoir sélectionné la meilleure des peintures et préparé votre support correctement, si vous n’utilisez pas les outils adéquats, le rendu final risque de ne pas être à la hauteur de vos espérances. Pour vos travaux de peintures, pensez à utiliser :

  • Des pinceaux à brosse plate, à rechampir, à brosse coudée selon l’usage. Pour des peintures acryliques, utilisez des poils synthétiques. Pour des peintures à base d’huile, utilisez des poils naturels.
    La brosse plate offre un contrôle précis. Elle est idéale pour les bords du mur.
    Pour les coins, les plinthes ou les encadrés de fenêtres, vous pouvez utiliser une brosse à réchampir qui vous offrira encore plus de précision.
    Pour les zones difficiles d’accès comme l’arrière des radiateurs, vous pouvez utiliser une brosse coudée.
  • Des rouleaux.  Il existe 4 largeurs standards : 250 mm, 180 mm , 110 mm (patte de lapin) et 50 mm. Le choix du type de rouleau et de l’épaisseur des fibres (4 mm à 20 mm) variera en fonction du type de peinture à appliquer, de la rugosité du support, du matériau à peindre et de l’opacité souhaitée.
    Le rouleau offre une application rapide, facile et économique.. Pensez toutefois à bien retirer l’excès de matière grâce au bac de peinture.
  • Le pistolet. Cet outil offre un rendu parfaitement uniforme. Attention toutefois, le pistolet nécessite de maîtriser parfaitement la méthode d’application.
  • Le bac à peinture pour retirer l’excédent de matière.
  • Le ruban de masquage pour délimiter les zones.
  • Le couteau à enduire et la lame à lisser pour appliquer les enduits de rebouchage et de lissage.
  • La ponceuse électrique pour poncer la plus grande partie du mur et le papier de verre pour les zones nécessitant davantage de précision.

Pour des informations plus précises sur le choix des outils de peinture, n’hésitez pas à consulter notre article spécifique : “Quel outil choisir pour appliquer de la peinture professionnelle ?”

Appliquer la peinture comme un peintre professionnel

L’application à la brosse

Chargez la brosse de peinture dans un bac ou directement dans le fût puis l’essorer sur le bord pour éviter la surcharge de matière qui risquerait de faire des coulures. Si elle est ronde, la faire tourner sur elle-même. Si elle est plate, remonter verticalement de chaque côté.

Appliquez la peinture avec un mouvement régulier et fluide. On peut croiser les passes comme avec le rouleau, pour homogénéiser l’application. Il faut éviter les à-coups, car avec la brosse, on distingue vite les coups de pinceau et cela laissera des traces de reprise sur le support. Il est nécessaire de toujours finir l’application dans le sens de la hauteur.

L’application au rouleau

Chargez le rouleau de peinture en l’imbibant bien, sans trop le surcharger. Essorez le ensuite dans le bac à peinture en le faisant rouler plusieurs fois, de façon à bien répartir la matière. 

Appliquez la peinture en croisant les passes de façon horizontale puis verticale. Le mieux est de travailler par zone d’1m² environ.

L’application au pistolet

Le pistolet doit être tenu à une distance appropriée : en général 15 à 30 cm de la surface à peindre. L’application doit être régulière et continue en réalisant des balayages verticaux et horizontaux.
Pour une application optimale, plusieurs réglages sont à faire concernant la pression d’air, le débit de peinture et la largeur de pulvérisation. Une fois les réglages effectués, un test peut être réalisé sur un morceau de carton par exemple.

Vous avez ainsi les clés pour peindre comme un professionnel. Si toutefois vous souhaitez déléguer vos travaux de peinture, n’hésitez-pas à solliciter un peintre décorateur membre du réseau Onip Peintures.

Décryptage des incontournables déco pour une rentrée 2023 au top du style

Décryptage des incontournables déco pour une rentrée 2023 au top du style

Ça y est, les enfants sont de retour à l’école et l’automne s’installe doucement, mais sûrement. Le temps des chocolats chauds à la maison en écoutant la pluie n’est plus si loin. Le grand chamboulement des saisons apporte aussi son lot de nouveautés en design et aménagement du logement. Quelles sont les tendances de cette rentrée 2023 en décoration d’intérieur ? Entre DIY et inspirations du moment, tour d’horizon des modes de cette fin d’année qui font le buzz et transforment nos habitats.

Mur végétal
Mobilier en rotin

Le naturel : la star des tendances de la rentrée 2023 en décoration d’intérieur

Loin de la surcharge et des dorures façon palais de Versailles, la mode en déco pour 2023 est au retour à la nature. Les plantes fleurissent nos intérieurs et le mobilier se pare des matériaux les plus simples. Tout cela pour nous rappeler l’indispensable : l’essence de notre bien-être se trouve aussi au-dehors.

Le greenwall

Le mur végétal est une des tendances de décoration d’intérieur les plus populaires de cette année. À la rentrée 2023, le hashtag #greenwall compte quasiment 90 millions de vues sur le réseau social TikTok. Cela consiste à recouvrir un pan de la pièce de plantes en tout genre, afin de créer un espace vert digne d’une falaise en Amazonie.

Si vous souhaitez vous aussi voir la vie en vert, il vous faudra tout d’abord choisir entre un mur naturel et un mur artificiel. Bien que de nombreux végétaux puissent pousser sur ces véritables jardins verticaux, il est recommandé de sélectionner les spécimens supportant la culture hydroponique (sans terre).

Le mobilier en rotin

Véritables intemporels en déco, les meubles en rotin apporteront une touche d’exotisme à votre maison. Ce matériau à la fois malléable et solide installera une atmosphère chaleureuse au charme rétro.

Côté peinture, il s’accordera parfaitement à des teintes naturelles comme :

  • le blanc
  • le vert olive
  • le taupe
  • le safran

Vous avez pour projet de repeindre vos murs afin de les accorder à votre décoration intérieure ? Bénéficiez d’un réseau de professionnels qualifiés et de produits haut de gamme.

Le design organique

Un miroir au cadre irrégulier, un tapis évoquant de douces vagues ou encore un fauteuil aux lignes fondues… le design organique arrondit les angles. Il nous propose des formes abstraites toutes en courbes, rappelant la perfection asymétrique de Mère Nature. Mobilier et accessoires prennent ainsi une apparence de feuille, de nuage ou de galet poli sur la grève.

Le cottagecore : l’aspect cocooning d’une maisonnette en campagne

Selon une étude faite par l’entreprise anglaise PromptCleaners sur les tendances en décoration d’intérieur pour cette rentrée 2023, le courant cottagecore remporte la palme TikTok. Ce hashtag atteint en effet 15 milliards de vues. Il est à l’origine de très nombreuses vidéos où les internautes s’amusent à recréer l’ambiance d’une vie romantique et idéalisée à la campagne.

Adieu la froideur de l’épuré et des technologies modernes, bonjour les bouquets de tournesols et les paniers vintage. Au-delà des murs aux motifs floraux, le cottagecore est devenu un véritable art de vivre. Le New York Times estime l’apparition de cette mode à 2017, cependant cette dernière s’est particulièrement développée pendant la pandémie COVID-19. Il est facile de comprendre que les intérieurs dignes d’un roman de Brontë avaient des allures d’évasion pendant le confinement…

Cottage

Le duo minimalisme / maximalisme : la folie des extrêmes dans le design

Visualisez un couple dont l’un serait au sommet de l’extravagance vestimentaire, tandis que l’autre se tiendrait droit dans un col roulé beige. C’est un peu l’aspect de la paire minimalisme et maximalisme en décoration intérieure.

Less is more. Le minimalisme s’appuie sur des espaces épurés et des couleurs neutres. Le mobilier est réduit à l’essentiel et l’organisation règne en maître. De quoi laisser la place à une certaine clarté mentale tout en appréciant chacune de ses possessions à sa juste valeur.

Quant à lui, le maximalisme ne semble avoir aucune limite. Meubles toujours plus grands, nuances toujours plus bariolées et étagères fournies, il est propice à l’expression de soi. La créativité s’allie à la récupération pour éviter le gaspillage. Enfin, il est souvent synonyme d’inclusivité, accueillant une importante variété d’influences culturelles dans ses éléments.

Les couleurs de peinture vives en déco : du Viva Magenta aux inspirations Barbie

Viva Magenta

Après la douceur des teintes naturelles, les couleurs vives habillent également ce début d’automne. Le site Pantone sacre notamment le Viva Magenta comme nuance de l’année. Issue du rouge, elle donnera à votre décoration une aura vibrante de dynamisme.

Enfin, le film Barbie aura aussi eu son impact dans le monde du design. Les revêtements roses ou jaunes, alignées avec l’ambiance fluo de l’héroïne, sauront éclabousser vos pièces d’une joie de vivre enfantine. Peignez seulement un pan pour une belle harmonie des couleurs.

Avec plus de 1 200 nuances réalisables à partir du blanc, le système de mise à la teinte Color’Onip sera le parfait allié pour peindre vos murs et plafonds. Choisissez aujourd’hui l’expertise d’une entreprise reconnue dans le secteur !

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les tendances en décoration d’intérieur pour la rentrée 2023 sont hétérogènes. Qu’il s’agisse d’une ode au naturel ou d’une explosion de styles, chacun y trouvera son compte. Le bien-être semble cependant être au centre des modes, au même titre que l’affirmation de sa personnalité.

Décoration : Comment associer les couleurs de peinture dans votre habitat de manière esthétique ? 

Décoration : Comment associer les couleurs de peinture dans votre habitat de manière esthétique ?

Ce n’est plus à prouver : la colorimétrie de notre lieu de vie a un impact direct sur notre santé mentale. Linteraction des teintes va au-delà de la simple esthétique. Les nuances façonnent lambiance, la luminosité et même les émotions émanant de chaque pièce. Dans ce contexte, harmoniser les couleurs de peinture en intérieur peut s’avérer complexe. Quelles sont les étapes à suivre pour parvenir à créer un environnement cohérent qui reflète le style de chacun tout en stimulant nos sens? 

Source : porcelanosa.fr
Source : pinterest.fr
Couleur Jaune Moutarde sur le mur de la cuisine blanche

1. Tenez compte de la lumière naturelle et artificielle présente dans la pièce à peindre

La lumière du jour peut considérablement altérer la perception des couleurs. Par conséquent, la position des ouvertures d’une pièce sera déterminante. Celles orientées au sud bénéficieront d’un ensoleillement plus constant que celles face au nord.  

Voici quelques options permettant de maximiser l’impact de l’éclairage naturel : 

  • Les blancs chauds pour une atmosphère cocooning ; 
  • Les blancs froids pour la fraîcheur et l’éclat ; 
  • Les tons neutres pour la polyvalence avec l’ombre ; 
  • Les pastels pour une ambiance délicate ; 
  • Les nuances de gris pour une sensation de sérénité. 

Les teintes qui paraissent équilibrées en pleine journée peuvent sembler différentes le soir. Il faut donc également considérer l’effet de la luminosité artificielle pour harmoniser les couleurs de peinture en intérieur. 

2. Définissez l’ambiance souhaitée afin de sélectionner les teintes correspondantes

L’atmosphère d’une pièce est intimement liée au coloris de ses murs ou de son plafond. L’impact psychologique des couleurs sur notre bien-être doit en effet être pris en compte pour fixer la « température » d’un espace. On distingue deux grandes familles en ce sens : 

  • Les couleurs chaudes qui créent une ambiance joyeuse et conviviale ; 
  • Les couleurs froides qui créent une ambiance calme et sereine.  

Il est important de tenir compte de vos préférences personnelles, de l’usage de chaque pièce et de la manière dont les couleurs interagissent entre elles pour obtenir l’effet désiré. 

3. Jouez avec le cercle chromatique pour harmoniser les couleurs de peinture en intérieur

Vous n’êtes pas un décorateur professionnel ? Bonne nouvelle, il existe un outil précieux pour parvenir à équilibrer les teintes : le cercle chromatique. Héritage d’Isaac Newton, il s’agit d’une représentation circulaire des teintes disposées selon leur ordre et leur relation dans le spectre visible.  

Les couleurs primaires sont séparées par les couleurs secondaires issues de leur mélange. Les couleurs tertiaires sont ensuite obtenues en combinant une couleur primaire avec une couleur secondaire adjacente.  

cercle chromatique
Cercle chromatique

Les couleurs complémentaires pour l’équilibre

Ces couleurs sont celles diamétralement opposées sur le cercle chromatique. Utilisées judicieusement, ces couleurs produisent un équilibre frappant et esthétique. Pour une atmosphère tout en profondeur, jouez avec les proportions : 

  • La couleur principale doit dominer (70-80 % de la palette. 
  • La couleur complémentaire doit être employée avec parcimonie (20-30 %) pour créer des points focaux visuels. 

Le ton sur ton pour le design

Pour une ambiance élégante et sophistiquée, privilégiez le monochrome et optez pour les dégradés. Les camaïeux vous permettront ainsi de faire des transitions douces sur vos murs, tout en leur donnant de la profondeur. 

Sélectionnez votre nuance de base, et ajoutez du blanc ou du noir pour obtenir une teinte plus claire ou plus foncée. Si vous êtes adeptes des illusions, vous pourrez même créer une impression d’ombre pour un effet visuel captivant !  

Bon à savoir : les tons monochromes peuvent aider à atténuer les imperfections mineures en les rendant moins visibles grâce à la variation de couleur.  

Les teintes triadiques pour le contraste

Une teinte triadique est une nuance située à égale distance de deux autres sur le cercle chromatique. Elles forment dès lors un triangle équilatéral. Elles permettent d’ajouter de lénergie et de la variété à un espace tout en évitant un contraste trop intense.  Le résultat sera un effet vibrant, empreint de dynamisme visuel. 

4. Pensez aux couleurs analogues pour assurer une bonne transition entre les pièces

Les couleurs adjacentes sur le cercle chromatique sont dites analogues. Ces teintes se fondent naturellement les unes dans les autres, installant une ambiance visuelle équilibrée 

Parce qu’elles partagent des nuances similaires, elles attirent l’attention sans créer de rupture pour le regard. Ce sont donc d’excellents alliés pour coordonner les pièces entre elles et harmoniser vos couleurs de peinture en intérieur. Hormis ce rôle de fil conducteur, elles sont aussi polyvalentes et sauront mettre en valeur des éléments spécifiques de la pièce de manière subtile. 

5. Évitez les erreurs courantes lorsqu’il est question d’agencement des couleurs

Certains faux pas peuvent compromettre la justesse de l’espace peint. Voici comment les éviter : 

  • Mesurez vos contrastes pour éviter de rendre votre pièce visuellement chaotique. 
  • Bannissez les couleurs trop vives pour éviter de fatiguer vos yeux dans les zones de repos. 
  • Excluez les couleurs sombres dans les plus petites pièces 
  • Ne suivez pas aveuglément les tendances au risque de rendre votre intérieur démodé très rapidement.  

Harmoniser les couleurs de peinture en intérieur peut transformer votre logement en un sanctuaire visuellement équilibré et apaisant. En adoptant les bons réflexes issus du cercle chromatique, vous créerez un espace où chaque teinte raconte une histoire.  

Vous avez un projet de peinture intérieure ? N’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier de nos conseils d’expert en harmonie des couleurs. 

Comment peindre pour éclaircir son salon ?

Comment peindre pour éclaircir son salon ?

Choisir la bonne teinte de revêtement pour un salon lumineux est une décision cruciale pour créer une atmosphère agréable et aérée. Que ce soit pour accueillir des invités, se détendre ou profiter de moments en famille, cette pièce est souvent au centre de notre vie. Par conséquent, quelles couleurs de peinture sauront capter au mieux la luminosité naturelle de l’espace pour mettre en valeur votre décoration ?

Éclaircir son salon

Le blanc comme teinte de revêtement pour un salon lumineux

Saviez-vous que le blanc s’obtient à partir du mélange des lumières des autres couleurs ? Il est ainsi le grand gagnant lorsqu’on cherche à éclaircir une pièce. Ses nombreuses variantes offrent un panel de reflets chauds ou froids qui s’adapteront parfaitement à votre ameublement intérieur. Les plus connues sont les suivantes :

  • Le blanc pur
  • Le blanc cassé
  • Le blanc crème

Symbole de la pureté, il créera une sensation de luminosité naturelle agréable à l’œil. C’est également un canevas fantastique pour les cadres et tableaux qui vous sont chers. Enfin, le blanc possède la qualité de se marier parfaitement à toute la palette chromatique. Vous pourrez ainsi faire le choix tendance de peindre un des murs de votre salon d’une autre couleur vive pour un côté plus moderne.

Vous souhaitez profiter d’une grande blancheur et faire un geste pour l’environnement ? Découvrez notre peinture biosourcée SOURCEA ! Cette peinture dispose d’une grande blancheur et possède une formule biosourcée, c’est-à-dire conçue à partir d’une résine à 97% biosourcée et donc respectueusement de l’environnement. L’idéal pour allier décoration et respect de l’environnement !

Peinture SOURCEA par Onip

Vous souhaitez encore plus d’originalité ? N’hésitez pas à lire notre article sur l’art de mixer papier peint et peinture.

Les nuances claires et neutres qui reflètent la lumière naturelle

Il existe certaines alternatives au blanc qui sont tout aussi pertinentes pour le revêtement d’un salon lumineux. D’autres couleurs aux tons clairs remplissent également ce rôle avec brio pour une ambiance aérée et spacieuse.

Peinture grise

Le gris clair

Le gris clair apporte indéniablement de la sophistication dans la pièce où il se trouve. Cette teinte saura donner une touche de modernité à votre salon. À l’instar du blanc, elle est pertinente pour mettre en valeur d’autres couleurs : c’est donc une option à considérer si vous avez du mobilier flashy.

Le beige

Situé entre le blanc et le brun, le beige est l’ambassadeur de la simplicité et du naturel. Il apportera une touche de raffinement à votre intérieur en créant une atmosphère calme et intemporelle. Sa base relaxante fait également office de toile de fond pour vos éléments de décoration plus vibrants.

Les couleurs pastel pour une atmosphère apaisante dans la pièce

Visez des teintes pastel si vous souhaitez une ambiance douce et apaisante. Chacune d’entre elles évoque une émotion différente, mais toutes seront un parfait revêtement pour un salon lumineux. Le choix de la couleur dépendra avant tout de vos goûts. Nous avons notamment décliné ses variantes dans notre nouvelle gamme de peinture premium pour décorateurs exigeants.

Le jaune clair

Cette couleur est affiliée à la joie. Elle saura apporter de la luminosité à votre salon en rappelant les rayons du soleil. Sa variation pâle viendra compléter l’ensemble d’une touche de délicatesse sans négliger le côté confortable et accueillant.

Le vert pâle

Le vert est souvent associé à des sentiments d’espoir et d’optimisme, et le vert pâle n’y fait pas exception. Il représente également la nature et sa fraîcheur en fera un parfait revêtement pour salon lumineux. Il créera ainsi une harmonie visuelle propice à la sérénité.

Le bleu ciel

Si le jaune est une allusion aux rayons du soleil, le bleu ciel, quant à lui, nous rappelle la pureté de l’air et de l’eau. Il est l’ambassadeur de la légèreté et évoquera indéniablement une sensation d’espace. Fait notable : pour toutes ses qualités, le bleu est la couleur préférée des Français depuis de nombreuses années.

Le rose poudré

Il représente la douceur et la tendresse par excellence. Incitant au romantisme tout en élégance, le rose poudré crée un environnement chic et féminin. On l’associe aussi souvent au bonheur. La preuve en est l’expression « voir la vie en rose » !

Les finitions de peinture adéquates pour sublimer les murs

Hormis sa teinte, une couche spéciale peut être ajoutée au mélange peint sur vos murs ou sur le plafond. On trouve principalement deux options à considérer sur le revêtement pour un salon plus lumineux :

  • La peinture brillante
  • La peinture satinée

Ces deux finitions ont l’avantage de très bien refléter la luminosité ambiante. Si la première est lessivable, sa tonalité reste moins naturelle que la seconde. 

Les pièces de vie sombre par nature peuvent heureusement être éclairées grâce à la peinture de leurs murs. Des couleurs pastel à l’absolu du blanc, de nombreuses teintes peuvent en effet remplir le rôle d’un revêtement pour salon lumineux. Interviendrons alors les goûts de chacun.

Vous avez un projet en ce sens ? N’hésitez pas à bénéficier de notre réseau de peintres décorateurs.