Peintres décorateurs

Déco Japandi : entre cocooning scandinave et esthétisme japonais

Déco Japandi : entre cocooning scandinave et esthétisme japonais

Ce subtil mélange entre le style japonais et scandinave fait craquer nombre de personnes pour leur décoration d’intérieur. Ce style très minimaliste tout en créant des espaces douillets et cocoonings est devenu l’une des grandes tendances en matière de décoration d’intérieur.

Depuis 2021, tout le monde s’emballe pour ce style japonais scandinave. Le mariage d’une décoration épurée nippone et d’une élégance à la Scandinave pour une déco en toute simplicité et fonctionnelle. L’utilisation de matières brutes et naturelles viendra affirmer les lignes épurées de votre mobilier. Bien évidemment, les couleurs sobres et neutres sont à l’honneur dans ce style d’ameublement et de décoration d’intérieur.

Alors entre le style “hygge”, art de vivre le cocooning à plusieurs chez les Danois, et le Wabi-sabi, art de vivre japonais pour être heureux avec peu, bienvenue dans le monde minimaliste et cosy du Japandi

Palette de couleurs Japandi
Décoration style Japandi
Palette de couleurs Japandi

Un style de déco minimaliste pour un intérieur cocooning

Le Japandi c’est l’art de la perfection imparfaite, du minimaliste, couplé à un art de vivre enclin à la sérénité et au calme. C’est un mélange entre le Wabi-sabi, art de vivre nippon qui signifie simplicité, humilité et authenticité et le Hygge, qui n’est ni plus ni moins que la recette du bonheur Danois, c’est savoir savourer les petits moments de la vie qui procurent un bonheur intense.

Les magazines déco et les réseaux sociaux s’inspirent, depuis quelque temps, de ce style Japandi, contraction de deux mots le Japon et la Scandinavie et de deux styles. Le minimalisme japonais se marie au chaleureux Scandinave pour créer un intérieur, qui sera bien plus qu’un style, puisque le Japandi est une véritable philosophie, un art de vivre. Ici, le superflu n’a pas sa place, seuls l’essentiel et le fonctionnel trouveront leur place dans votre intérieur. Vous pourrez toutefois agrémenter votre déco par des objets faits main issus de l’artisanat japonais ou scandinave. 

Des lignes épurées, des matériaux naturels, des teintes neutres et rien de superflu viendront parfaire ce style Japandi où “less is more”, littéralement “moins, c’est plus” pour lequel il faut entendre la simplicité est préférable à la complexité.

Adoptez le style Japandi pour votre intérieur

Pour adopter le style Japandi, vous devrez d’abord vous débarrasser du superflu et vous concentrer sur l’essentiel. Pour les teintes, oubliez les couleurs flashy, vous devrez opter pour une palette de couleur plus douce se rapprochant plus des teintes que l’on retrouve dans la nature. Des teintes crème, beige ou miel, permettront d’apporter le style cocooning scandinave recherché que vous pourrez venir contraster avec une palette de couleurs plus profondes, bleu nuit, gris anthracite, vert bouteille ou des teintes marron pour apporter du caractère et une ambiance japonaise à votre intérieur. Pour créer un intérieur zen et cocooning, ajoutez quelques touches de teintes naturelles, comme de l’ocre ou du terracotta.

Vous devez rester minimaliste, dans la simplicité, tout en gardant un intérieur fonctionnel et agréable à vivre ! Pour adopter un style Japandi, vous ne devez pas miser sur l’originalité, mais le naturel ! Des matières brutes et naturelles, comme des essences de bois de noyer ou de chêne, du rotin viendront apporter un esprit authentique à votre décoration d’intérieur.

Nos conseils pour peindre correctement une façade

Nos conseils pour peindre correctement une façade

Votre façade est soumise à de nombreux changements climatiques passant de l’été à l’hiver avec de fortes chaleurs ou des périodes de gel. Avec les années qui passent, les couleurs vont se ternir, des traces de coulures vont apparaître et vous serez même éventuellement confronté à une peinture qui s’écaille avec le temps ! Savez-vous que vous pouvez redonner un coup de jeune à votre façade en décidant de repeindre les murs extérieurs de votre maison ? Cette solution est beaucoup moins onéreuse que de décider de faire un ravalement complet qui va nécessiter d’appliquer un nouvel enduit.

Vous pouvez tout à fait décider d’entreprendre ces travaux de peinture de façade vous-même en utilisant, bien évidemment, une peinture adaptée, des outils et des équipements adéquats. Vous pouvez également faire appel à un peintre décorateur pour le ravalement en peinture de votre façade. Dans tous les cas, nous vous donnons quelques conseils, ainsi que les étapes à suivre pour peindre correctement votre façade.

peinture façade
rénovation façade extérieur

Les différentes étapes pour peindre votre façade

Voici comment peindre correctement votre façade en 4 étapes :

  • 1ère étape : si votre maison est de plain-pied sans étage, une simple échelle devrait être suffisante pour réaliser vos travaux de peintures des murs extérieurs. Dans le cas inverse, vous allez devoir installer un échafaudage. Généralement, on estime qu’au-delà de 3 mètres de hauteur, l’échafaudage est non seulement moins dangereux, mais également beaucoup plus pratique.
  • 2ème étape : vous allez devoir réaliser la préparation de votre façade. Comme tous les travaux de peinture, ils nécessitent au préalable une préparation des supports. Vous allez devoir commencer par nettoyer votre façade en prenant soin de retirer les parties de peinture écaillées et cloquées. L’utilisation d’un nettoyeur haute pression, correctement réglé, vous permettra de ne pas détériorer l’étanchéité de l’enduit. Les fissures doivent être rebouchées et les différents défauts gommés. Pour les petites fissures, vous pouvez utiliser du mastic spécial extérieur, pour celles plus importantes de l’enduit de réparation. Enfin, vous pouvez appliquer un traitement anti mousse.
  • 3ème étape : pour faciliter l’accroche et augmenter l’adhérence de la peinture, nous vous conseillons d’appliquer une sous-couche.
  • 4ème étape : n’oubliez pas de brasser la peinture afin de la rendre la plus homogène possible puis appliquez votre peinture façade. Commencez par appliquer la peinture dans les angles au pinceau puis poursuivez avec un rouleau adapté pour les façades.

Nos conseils pour réussir vos travaux de peinture de façade

Avant de vous lancer dans vos travaux de peinture de façade, lisez nos quelques conseils :

  • Si l’installation de votre échafaudage empiète sur la voie publique, vous devez obtenir en amont une autorisation préalable d’occupation temporaire du domaine public qui vous sera délivrée par votre mairie.
  • Vous devez repeindre votre façade à une température ambiante comprise entre 10° et 25°. Vous ne pouvez pas peindre votre façade en plein soleil, par temps de gel ou sur un support gelé, par temps pluvieux ou humide. Certaines peintures peuvent être appliquées par des températures inférieures aux systèmes classiques comme la Silomat SH des peintures Onip. D’autres peintures permettent également une action d’imperméabilité comme la Façonip Mono SH du fabricant Onip également.
  • Attendez 24 heures entre l’application de la sous-couche et celle de la peinture.
  • Travaillez par pans de murs complets afin d’éviter les traces de reprise. Si nécessaire, vous pourrez appliquer une seconde couche après un temps de séchage de 8 heures.
  • Choisissez une peinture adaptée aux façades. Pour le choix de coloris, certains fabricants mettent à disposition des outils comme le nuancier Onip pour vous permettre de choisir la couleur qui convient parfaitement. La Silomat SH et la Façonip Mono SH sont disponibles en plus de 1800 teintes grâce au système Color’Onip.

Comment peindre un radiateur ?

Comment peindre un radiateur ?

Les radiateurs ne sont pas vraiment ce que l’on peut considérer comme des objets de décoration, sauf si vous les customisez ! Repeindre son radiateur est une solution pour que cet objet essentiel à notre confort en hiver s’adapte parfaitement à votre décoration intérieure. Pour qu’il se fonde parfaitement dans l’esprit de votre déco, vous allez pouvoir utiliser des peintures spécialement adaptées.

Les fabricants développent des peintures spécialement étudiées pour résister à des températures élevées. Inutile d’engager des frais conséquents afin de redonner un coup de jeune à une pièce ! Vous avez la possibilité de repeindre vos portes intérieures, vos murs et plafonds, vos boiseries et vos radiateurs en utilisant la peinture adaptée et en suivant quelques conseils.

Peindre un radiateur

Démontez et préparez le radiateur avant la peinture

Comme avant tous travaux de peinture, vous allez devoir commencer par préparer votre support. Ici, vous devez bien évidemment commencer par démonter votre radiateur avant de le nettoyer pour obtenir une surface propre. Pour l’étape suivante, vous allez devoir utiliser du papier abrasif afin de dépolir votre support. Ici, l’objectif n’est pas de retirer l’ancienne peinture complètement, mais d’obtenir une surface rugueuse afin que la peinture accroche correctement au radiateur. Si sur certaines parties de votre radiateur, l’ancienne peinture s’écaille, n’hésitez pas à la gratter pour la retirer. N’oubliez pas les angles et les arrondis de votre radiateur afin d’obtenir un résultat final parfait !

Une fois le support poncé, vous allez à nouveau dépoussiérer votre radiateur et le dégraisser à l’aide d’un chiffon imbibé d’acétone. Avant de commencer à peindre votre radiateur, protégez tout ce qui doit l’être : la purge et la sortie de votre radiateur, mais également l’emplacement où vous allez réaliser vos travaux de peintures. Pour protéger l’espace et votre radiateur, utilisez du ruban de masquage et des bâches de protection.

Peignez le radiateur avec une peinture adaptée

Pour peindre votre radiateur, différentes techniques s’offrent à vous :

  • Peindre un radiateur au pistolet

La peinture au pistolet permet un rendu final uniforme. Cette technique de peinture est idéale pour les grandes surfaces, mais également pour les surfaces peu accessibles ou des interstices difficiles d’accès au pinceau. Commencez par préparer votre mélange en suivant les indications fournies par le fabricant puis réalisez un test avant de peindre votre radiateur au pistolet. N’oubliez pas que cette technique demande de protéger la pièce dans laquelle vous peignez, la peinture étant très volatile

  • Peindre un radiateur à la bombe de peinture

La peinture aérosol est également une technique qui permet de faciliter vos travaux de peinture surtout pour les radiateurs constitués de tubes. Facile à appliquer, la peinture aérosol sèche très vite, vous pourrez appliquer plusieurs couches en fonction du résultat souhaité. Attention, les peintures aérosol contiennent des particules volatiles toxiques, il est, de fait, recommandé de réaliser vos travaux de peinture à l’extérieur et en vous protégeant avec un masque. Appliquez des couches régulières en maintenant une distance adéquate entre la bombe de peinture et le radiateur.

  • Peindre un radiateur au pinceau

Pour certains types de radiateur, la peinture au pinceau va s’avérer plus délicate. Pour peindre certaines zones moins accessibles, vous devez utiliser une brosse ou un pinceau plat, pour les autres zones planes utilisez un rouleau patte de lapin ou un spalter. Vous devrez appliquer une deuxième couche après le temps de séchage en appliquant la même procédure.

Une nouvelle gamme de peinture premium, pour décorateurs exigeants !

Une nouvelle gamme de peinture premium, pour décorateurs exigeants !

Savez-vous que, pour la moitié d’entre nous, nous cherchons nos inspirations décoratives sur les réseaux sociaux ? Des nouvelles tendances, des idées, des coloris lisses ou texturés, des ambiances cosy, modernes ou épurées, nos intérieurs suivent les différentes évolutions au même titre que la mode vestimentaire.

Le luxe, le premium, le haut de gamme, voilà ce que nous recherchons pour nos intérieurs. Alors de toute évidence, le revêtement mural se devait de suivre cette recherche de l’excellence. Une peinture haut de gamme apportera immédiatement modernité et personnalité à votre pièce. La gamme « l’essentiel » est “La” peinture premium pour tous les décorateurs exigeants, voire très exigeants ! 

Une gamme de peinture premium pour une décoration d’intérieur haut de gamme

Nous sommes de plus en plus exigeants dans nos vies de tous les jours, nous voulons le meilleur. Pendant quelque temps délaissé, nos intérieurs sont devenus essentiels. Ce sont nos repères et, dans la plupart des situations, les espaces où nous passons beaucoup de temps, des espaces où l’on souhaite se sentir bien ! Ce sentiment de bien-être passe par une décoration tendance, moderne et haut de gamme.

Un mobilier design, un papier-peint XXL associé judicieusement à une peinture murale haut de gamme parfaitement adaptée en termes de coloris, de luminosité et de finition. La peinture haut de gamme “L’essentiel”, ce n’est pas moins de 256 teintes recommandées, qui vous permettent d’être en total raccord et harmonie avec votre décoration d’intérieur, mais aussi les tendances actuelles. Pour plus d’évasion et pour des coloris infinis, la gamme “L’essentiel” peut être déclinée dans des teintes sur-mesure. Avec le système Color’Onip vous aurez une palette disponible de plus de 2000 teintes, de quoi vous assurez une peinture presque unique !

Laissez libre cours à votre imagination, tout est possible ! Adaptez votre peinture murale haut de gamme à votre mobilier, votre mobilier à votre papier peint ou encore vos menuiseries aux tendances Art Déco, la gamme “L’essentiel”, se veut être la peinture des intérieurs chics.

cahier des tendances
gamme l'essentiel mat profond

« L’essentiel » : pour les peintres décorateurs exigeants

Parce que la gamme “L’essentiel” a spécialement été pensée pour les peintres décorateurs exigeants, des outils leur sont spécialement destinés !

Pour visualiser en un coup d’œil le rendu final, le nuancier “L’essentiel” avec 256 teintes appliquées par “coup de brosse” est parfaitement adapté. Pour créer des espaces harmonieux, les nuanciers “pastels” et “dynamiques” permettent de créer de véritables ambiances punchy ou cocooning. Sans véritables idées du rendu final et de la teinte souhaitée, le cahier des tendances est un véritable outil afin de créer des ambiances modernes en associant plusieurs coloris. Enfin, les feuilles bristol (150 mm x 100 mm) peuvent être positionnées sur le mur à peindre afin d’avoir une représentation du rendu final aidant ainsi à se projeter.

Les lecteurs de couleurs “Color’Reader” permettent de trouver la teinte la plus proche d’un objet ou d’un tissu, vous permettant de créer une véritable harmonie visuelle. En velours soyeux ou mat profond, faites de votre intérieur un espace chic, raffiné et dans l’air du temps !

color reader onip

Quel papier peint pour une petite pièce ?

Quel papier peint pour une petite pièce ?

Vous l’avez sûrement remarqué, difficile de passer à côté d’ailleurs, mais le papier peint revient en force depuis quelque temps ! Papier peint aux motifs fleuris, géométriques, psychédéliques, rétro, XXL, rayures, uni, savane ou encore univers tropical, il existe de multiples variantes et de multiples teintes qui vous permettront de trouver le “bon” papier peint.

Pièces aux dimensions généreuses ou petites pièces, pièces lumineuses ou sombres, chambre d’enfant, d’ado ou suite parentale, cuisine, salle de bain, à chaque pièce et type de pièce son papier peint ! Aujourd’hui, ce revêtement mural ne s’applique pas sur les 4 murs de votre pièce. Il s’agit là de trouver un équilibre parfait entre papier peint et peinture décorative pour murs intérieurs.

papier peint mur

Recouvrir un seul mur

Pour donner un esprit de profondeur, il existe une astuce simple : recouvrir un seul mur de la pièce. Ici, encore la modernité apporte sa touche avec des papiers peints panoramiques, également appelés papiers peints XXL. Généralement, il s’agit d’une image unique, d’une photographie, d’un dessin ou encore d’une illustration qui peuvent tout à fait être réalisés sur-mesure afin de s’adapter parfaitement. Contrairement au papier peint classique, le panoramique est destiné à être posé uniquement sur un pan de mur. Ce pan de mur doit permettre d’apporter du contraste ce qui devrait diriger le regard sur cette zone précise et faire oublier l’espace réduit.

Vous pouvez également poser un papier peint à rayures, par exemple, sur une moitié horizontale du mur afin de donner un sentiment de hauteur. Ce papier peint est toujours d’actualité et les rayures ont toujours joué un rôle important dans la mode. Selon leur positionnement et la largeur des bandes, elles sont idéales pour rétrécir ou allonger selon l’effet souhaité.

Les papiers peints aux motifs XXL et trompe-l’œil

Ce type de papier peint permet d’apporter énormément de cachet à une pièce. Il est utilisé dans une chambre ou un salon pour donner l’univers et affirmer l’ambiance. Le papier peint panoramique apporte du caractère à la plus petite des pièces. Il est associé à des peintures en totale harmonie avec le design imprimé.

Pour donner de la perspective, le papier peint trompe-l’œil est particulièrement adapté aux pièces de dimensions modestes. Le trompe-l’œil permet de jouer sur les formes, de faire disparaître certaines limites et de créer visuellement un espace plus grand. Paysage, œuvres artistiques ou photographies, le trompe-l’œil laisse place à l’imaginaire, c’est en ce sens que l’œil ne discerne plus les limites étriquées d’une petite pièce.

L’éclairage : une notion importante

Pour apporter du caractère à une pièce et faire oublier ses petites dimensions, l’éclairage doit être irréprochable. Bien évidemment, il s’agit de spots encastrés au plafond et de luminaires, mais il s’agit aussi de jouer avec la luminosité des teintes et de l’éclairage naturel de votre pièce. Il faut multiplier les différents points de lumière et ne pas fixer l’attention sur un luminaire unique.

Accentuer avec des tons plus foncés le mur le moins large permet d’attirer l’œil sur les murs plus larges et ainsi redonner un sentiment de pièce plus ample, moins étouffante et plus spacieuse. Il faut éviter de bloquer la lumière naturelle, notamment en assombrissant les murs où la lumière du jour se reflète naturellement.

Comment réaliser des motifs géométriques avec de la peinture ?

Comment réaliser des motifs géométriques avec de la peinture ?

Tendance et audacieux, selon la forme et la peinture choisies, peindre des formes géométriques sur vos murs va apporter une touche moderne à votre intérieur ! Cette technique de peinture permet de créer différents styles, mais surtout votre style ! Osez délimiter des espaces dans un espace, osez la symétrie et le psychédélique, faites de vos intérieurs un lieu unique que l’on remarque et qui marque les esprits ! 

color-zoning

Formes géométriques ou “color zoning” : tendance et audacieux

Délimiter des espaces de vie, coin bureau, coin cuisine ou tête de lit, apporter du cachet et de la modernité, créer des formes ludiques pour une chambre d’enfant, les possibilités sont nombreuses ! Les motifs géométriques ou le color zoning sur nos murs ont pris une place importante dans nos intérieurs.

Laissez votre esprit créatif se révéler ! Cette nouvelle conception de la peinture n’a quasiment aucune limite, vos murs ne ressemblent pas à ceux de vos voisins, les possibilités étant infinies, différenciez-vous et affirmez votre côté audacieux, créatif, moderne !

Ces techniques, pour peindre les murs de votre intérieur, permettent de mettre l’accent sur une partie de votre pièce ou encore de faire ressortir un meuble ou un objet de déco. Le color zoning vous permet également de gagner en hauteur visuellement ! Sortez du cadre traditionnel et osez élargir vos formes géométriques au plafond pour agrandir l’espace en lui donnant de la hauteur ou simplement pour mettre l’accent sur un angle de votre pièce.

Question tendance, peindre des motifs géométriques sur vos murs est la première étape. Attention, si vous souhaitez garder cette touche contemporaine et méthodique, ne laissez pas votre choix de coloris de peintures sur le bas-côté ! La ou les teintes de peintures utilisées sont essentielles pour conserver l’esprit souhaité et la modernité.

Les étapes pour peindre vos motifs géométriques

Peindre des motifs géométriques est une technique déco simple à réaliser, bien évidemment, si vous avez l’âme d’un peintre ! Pour ceux qui préfèrent laisser les travaux de peinture de leur intérieur à un expert, sachez qu’un peintre décorateur pourra vous conseiller sur la peinture, la teinte et la forme géométrique les plus adaptées à l’ambiance souhaitée.

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent se lancer, voici quelques étapes à suivre pour réaliser des motifs géométriques avec de la peinture.

Étape n°1 : Créez un pochoir avec la forme souhaitée. Cela peut être un carré, un losange, un triangle ou même un rond. Selon la forme et pour apporter de la profondeur, vous pouvez créer différents pochoirs en utilisant la même forme, mais avec des dimensions différentes.

Étape n°2 : Tracez les différentes formes à peindre sur le mur à l’aide d’une craie ou d’un crayon. Afin d’obtenir un visuel méthodique, nous vous conseillons de commencer au centre de la zone à peindre. Pensez à utiliser un niveau afin de tracer vos formes le plus droit possible.

Étape n°3 : Placez du ruban de masquage sur les traits réalisés afin de délimiter les formes et les zones à peindre. Appuyez fermement sur le ruban de masquage afin de ne laisser aucun vide d’air pour ne pas que la peinture dépasse.

Étape n°4 : Commencez à déposer la première couche de peinture en débordant légèrement sur le ruban de masquage afin d’obtenir des formes nettes. En fonction de la peinture choisie, vous devrez certainement peindre une seconde couche. Attention, pensez à retirer le ruban de masquage avant que votre deuxième couche de peinture ne soit sèche !

Peindre ses meubles de cuisine : nos conseils

Peindre ses meubles de cuisine : nos conseils

La cuisine, en quelques années, est devenue l’une des pièces maîtresses de nos intérieurs. Auparavant, plutôt cachée dans un coin de nos maisons, aujourd’hui elle s’ouvre sur nos espaces de vie et, pour cause, elles sont devenues de véritables objets de décoration. La cuisine donne le ton de votre décoration d’intérieur. Pour les cuisines ouvertes, le style de la cuisine est très souvent le fil conducteur de l’esprit que l’on veut donner à son intérieur ! 

Seulement voilà, changer entièrement les meubles de sa cuisine n’est pas à la portée financière de tout le monde ! Il existe pourtant un moyen simple, aujourd’hui, de conserver vos anciens meubles, tout en les remettant au goût du jour ou en créant une harmonie avec votre décoration d’intérieur. Repeindre vos meubles de cuisine est la solution si vous ne disposez pas du budget ou du temps. Cette alternative est également une solution si vous avez à cœur de préserver certaines de nos ressources naturelles et que vous ne souhaitez pas jeter quelque chose qui peut encore servir de nombreuses années !

peindre ses meubles de cuisine

Quelle couleur choisir pour repeindre vos meubles de cuisine ?

Vous avez décidé de sauter le pas, la première des choses avant de faire le choix de votre couleur, assurez-vous de trouver un peintre décorateur près de chez vous. Vous pouvez décider de réaliser les travaux vous-mêmes, mais sachez que repeindre vos meubles de cuisine demande du savoir-faire afin d’obtenir un résultat parfait. Le peintre décorateur peut également vous conseiller et vous aiguiller afin de trouver la couleur qui convient parfaitement à votre cuisine et votre intérieur.

Si votre cuisine est ouverte sur votre salon – salle à manger, bien évidemment, vous allez devoir veiller à repeindre votre cuisine avec une teinte harmonieuse avec le reste de la décoration ? Pour un style moderne, le gris, le noir ou encore le blanc, sont des teintes qui s’accordent facilement. Par contre si vous souhaitez des couleurs avec un peu plus de caractère, tendances et punchy, comme le Veri Peri de 2022 ou le Jaune Illuminating 2021, vous pourrez vous appuyer sur le nuancier composé de 256 couleurs de votre peintre décorateur.

Quelques étapes à respecter pour peindre vos meubles de cuisine

Avant toute chose, pour repeindre vos meubles de cuisine, vous devrez réaliser différentes étapes préparatoires afin de préparer au mieux le support. L’objectif est d’obtenir un rendu final parfait. Dans un premier temps, il est indispensable de bien nettoyer la surface à peindre. Cette étape est primordiale notamment pour des meubles de cuisine où poussière et graisse ont pu se déposer. Vous pouvez utiliser un détergent afin de dégraisser le mieux possible la surface de vos meubles.

La seconde étape consiste à poncer les meubles afin d’obtenir une adhérence suffisante pour la peinture à venir. Bien évidemment, il est inutile de poncer votre meuble jusqu’à obtention du bois brut, mais uniquement pour égrainer la surface du meuble. L’objectif de poncer en surface est de pouvoir conserver l’ancien vernis ou l’ancienne peinture en guise de sous-couche d’accroche.

Enfin, vous pourrez appliquer votre peinture spéciale meubles de cuisine qui peut être appliquée sur divers supports (bois, stratifié, laqué…). Ce type de peinture est spécialement conçu pour résister aux tâches ménagères, aux produits ménagers ou encore à la chaleur.

Pour aller plus loin...

Rénovez votre cuisine avec la peinture anti-odeurs : Clean’Odeur de la marque Onip. Cette peinture innovante a été conçue pour éliminer durablement les mauvaises odeurs comme les odeurs en cuisine (graillon, friture…) pouvant être imprégnées sur les murs et les meubles de cuisine.

Comment cela est possible ? La formule élaborée pour Clean’Odeur permet de capter et détruire les molécules responsables des mauvaises odeurs.

La peinture anti-odeurs se décline en 3 finitions différentes : veloutée, mate et satinée. 

clean odeur veloursclean odeur matclean odeur satin

 

Quel papier-peint choisir pour ma salle de bains ?

Quel papier-peint choisir pour ma salle de bains ?

Végétal, géométrique, art déco, panoramique ou encore trompe l’œil, le papier peint fait son grand retour dans nos décorations d’intérieur. Encore jugé désuet il y a quelques années, il s’invite aujourd’hui dans toutes les pièces de nos logements. Au XVIIème siècle, le papier peint prend la place des tapisseries, toutefois, du fait de son procédé de fabrication, son coût est très onéreux. Dans les années 1830, il prend des marques de noblesse et devient plus accessible en termes de prix, avant de perdre de sa superbe !

Aujourd’hui, grâce à l’impression numérique et à l’intissé, le papier peint reprend une large part du marché. Vous pouvez trouver tous les graphismes, couleurs, tendances années 70, jungle, bref les possibilités sont infinies et cela est rendu possible par l’impression numérique. De plus, aujourd’hui, il est possible de le poser même dans les pièces humides, comme les salles de bains, grâce à l’innovation de l’intissé !

Choisir un papier peint adapté aux pièces humides

Autrefois, la salle de bains n’était qu’une pièce de nécessité. Celle dans laquelle, seule la toilette avait une utilité. Aujourd’hui, cette pièce est tout autre, car elle est synonyme de détente, de bien-être et de plaisir. De la même manière que la cuisine, ces pièces ont pris une telle place dans notre quotidien que nous mettons beaucoup de soins dans leur décoration !

Éclaboussures ou vapeur d’eau, vous ne pourrez bien évidemment pas poser du papier peint traditionnel. En effet, le papier peint traditionnel n’est pas assez épais et n’est, de ce fait, pas résistant à l’eau. Si vous veniez à poser un tel papier dans votre salle de bains, celui-ci finirait par cloquer ou même se décoller. Sa tenue dans le temps ne serait donc pas optimale. Par contre, le papier peint intissé, grâce à un grammage important peut tout à fait être posé dans votre salle de bains ou salle d’eau. Ce mélange de fibres de vinyle, de cellulose et de polyester permet non seulement de cacher les imperfections des murs mais également de le rendre lessivable, résistant à l’eau et à l’humidité.

Où poser du papier peint dans votre salle de bains ?

Avant de poser votre papier peint intissé dans votre salle de bains, vous devez veiller à ce que votre support soit lui-même imperméable. Pour cela, vous devrez reboucher les trous ou fissures et appliquer une sous couche d’accroche spéciale pièces humides. Enfin, même si vous avez la possibilité de poser du papier peint dans votre salle de bains, vous ne pourrez tout de même pas le poser partout. Mieux vaut éviter le tour de votre baignoire ou l’intérieur de votre douche car, en effet, même si ce papier peint est résistant à l’eau cela ne signifie pas qu’il permet la même protection que du carrelage et d’autant plus au niveau du joint. Pour être certain de faire les bons choix, le mieux est de vous faire conseiller par un peintre décorateur près de chez vous.

Au-dessus de votre lavabo, vous pouvez poser un papier peint vinyle, toutefois, il convient d’éviter les éclaboussures. De ce fait, il sera préférable de l’utiliser dans une salle de bains pour adultes, mais pas pour les enfants. Vous pourrez également poser une crédence en faïence afin de protéger votre mur et de mélanger les styles.

Comment poser du carrelage adhésif ?

Comment poser du carrelage adhésif ?

Vous souhaitez donner du renouveau à une pièce de votre maison ? Vous êtes au bon endroit ! A travers cet article, nous faisons le point sur une technique très en vogue en ce moment : le carrelage adhésif. Entre économie et facilité de pose, découvrez les nombreux avantages de ce revêtement, ainsi que nos conseils pour le poser dans les meilleures conditions. Vous aurez toutes les clés pour vous lancer dans le relooking de votre pièce après la lecture de cet article.

carrelage adhésif

Carrelage adhésif : les avantages

Avant de vous livrer nos conseils pour une bonne pose de carrelage adhésif, voici les avantages de ce revêtement :

Dans un premier lieu, cette solution vous permettra d’habiller votre surface d’une manière esthétique sans nécessiter de gros travaux et de bases en bricolage. Pas besoin d’être un expert ! Il existe un grand nombre de revêtements disponibles en grande surface de bricolage pour embellir toutes les pièces de votre maison.

D’autre part, le carrelage adhésif ne nécessite pas de nettoyage entre les joints contrairement à un carrelage classique, ce qui vous offre une facilité d’entretien appréciable

Pour finir, le carrelage adhésif affiche un prix imbattable. Vous pourrez alors apporter du renouveau à votre intérieur à moindre cout. Un atout de taille pour les petits budgets !

Quels conseils pour une pose efficace de carrelage adhésif ?

Le matériel nécessaire

Avant de vous attaquer à la pose de votre carrelage adhésif, assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire à votre disposition. Voici la liste :

  • Votre carrelage adhésif : Nous vous conseillons d’acheter environ 15% de carrelage en plus par rapport à la quantité initialement nécessaire, afin d’assurer les éventuelles pertes et découpes.
  • Un nettoyant/dégraissant adapté à la surface sur laquelle vous allez réaliser votre pose.
  • Un mètre.
  • Un crayon, pour tracer vos lignes de pose et de découpe.
  • Un cutter, si des découpes sont nécessaires.
  • Un niveau, si vous effectuez votre pose sur un mur.

Une fois équipé, vous pouvez vous lancer dans la pose de votre carrelage adhésif en suivant les étapes ci-dessous ! :

Pour une ambiance à la fois rustique et moderne, nous vous conseillons de mixer des meubles noirs et en bois. Classiques, intemporels et s’adaptant parfaitement dans une cuisine pour un rendu chaleureux, ce mariage ne peut que vous charmez. De plus, il est possible de choisir l’essence naturelle du bois, en fonction de vos goûts et du résultat souhaité. Cette association vous offrira une cuisine élégante et design !

Pour une cuisine 100% tendance et dans l’air du temps, il est possible de marier les meubles noirs à de la pierre comme le marbre ou le terrazzo par exemple. Ces deux matériaux ont le vent en poupe et vont venir offrir à votre cuisine noire, un effet de décoration très moderne et original. Leur aspect décoratif et leur effet de matière apporteront des détails décoratifs à votre cuisine, cassant ainsi la monotonie du noir.

Vous l’aurez donc compris, les matériaux associés au noir viennent casser l’effet monotone provoqué par le total look noir.

Si les matériaux ne vous charment pas, il est possible d’opter pour des teintes différentes. En effet, le noir se marie avec un nombre incalculable de couleurs. Pour une cuisine vivante, il est plus conseillé de l’associer à des couleurs vives et claires comme l’orange ou le jaune par exemple. Les tons clairs et vifs viendront « illuminer un peu plus » la pièce et l’effet de contraste mettra en avant votre belle cuisine.

Pour une ambiance plus douce, vous pouvez associer le noir à des tons doux comme le rose pastel, le vert pastel, le rouge foncé…Les couleurs de vos meubles paresseront alors plus profondes et intenses.

Les étapes pour une pose de carrelage adhésif réussie

Pour une pose efficace et un rendu à la hauteur de vos attentes, pensez à bien suivre chacune de ces étapes rigoureusement :

  1. Dans un premier temps, il faudra préparer votre support : pour recevoir du carrelage adhésif, la surface doit être la plus lisse et la plus propre possible. Ainsi, n’hésitez pas la poncer en amont pour supprimer les micro reliefs qui pourraient gêner lors de la pose. Utilisez un produit nettoyant et dégraissant ensuite, puis laissez sécher.
  • Par la suite, procédez à la mesure de la surface à poser : cette étape vous permettra de déterminer les découpes à réaliser sur votre carrelage.
  • Nous vous conseillons ensuite de faire une simulation de pose. En effet, cela vous aidera à vous rendre compte du rendu final, afin d’éviter les imprévus. Vérifiez que vos découpes sont à la bonne dimension, que le parallélisme de vos carreaux est bon, que les motifs s’assemblent bien… N’hésitez pas à apporter des retouches si nécessaire ! Si votre pose concerne un mur, il peut être intéressant de tracer une ligne de pose (également appelée ligne de suivi) à l’aide d’un niveau, afin d’avoir un rendu final harmonieux.
  • Retirer le sticker autocollant au dos du carrelage : Le carrelage adhésif sera habillé d’un sticker, à retirer lors de la pose. C’est à cet endroit que la colle du carrelage est appliquée.
  • Retirer le sticker autocollant au dos du carrelage : Le carrelage adhésif sera habillé d’un sticker, à retirer lors de la pose. C’est à cet endroit que la colle du carrelage est appliquée.
  • Vous pouvez à présent coller votre carrelage : Une fois toutes ces étapes respectées, votre carrelage adhésif est prêt à être posé. Appliquez délicatement vos carreaux en suivant votre ligne de coupe. Nous vous conseillons de procéder par rangées, et d’effectuer la pose de bas en haut, si vous travaillez sur une surface murale.

Une fois votre pose terminée, assurez-vous de ne pas exposer votre carrelage adhésif à des produits pendant au moins 2 jours (notamment en cuisine !).

Si vous souhaitez en savoir plus davantage sur la pose de carrelage adhésif, n’hésitez pas à nous contacter !

Peindre du carrelage mural : 4 étapes à suivre

Peindre du carrelage mural : 4 étapes à suivre

Aujourd’hui, il existe des possibilités infinies pour rénover votre intérieur. Il est possible de trouver des produits permettant de réaliser des travaux soi-même et cela, à moindre coût. Si vous souhaitez réaliser des économies et gagner du temps, au lieu de remplacer votre carrelage mural, faites le choix de le peindre. Contrairement à ce que vous pouvez penser, l’opération est simple et rapide. Découvrez ainsi les étapes à suivre !

peindre du carrelage mural

1. Choix du type de revêtement pour recouvrir le carrelage

Tout d’abord, il faut savoir qu’aujourd’hui n’importe quel carrelage peut être recouvert par une peinture. Cependant, il convient de choisir une peinture adaptée à votre carrelage car il est possible que l’adhérence soit compromise si le produit ne convient pas. Vous avez donc plusieurs possibilités :

  • Option n°1 : Vous pouvez choisir une peinture spéciale carrelage applicable directement par-dessus. Cette option vous permet de gagner du temps, mais le choix des teintes est tout de même limité.
  • Option n°2 : Vous pouvez choisir une sous-couche spécifique, puis une peinture de finition de votre choix. Cette solution vous permet d’avoir un plus large choix de couleurs et une meilleure tenue à long terme.
  • Option n°3 : Il est possible de peindre votre carrelage avec de la résine époxy colorée et transparente. Elle ne nécessite pas de sous-couche. Cette option est adaptée pour la salle de bain ou la cuisine car la résine est étanche et résistante face aux produits d’entretien etc.

2. Préparation du carrelage et de l’environnement

Une fois que vous avez tout le matériel, commencez par nettoyer votre carrelage mural avec du nettoyant ménager. Pour retirer le calcaire, utilisez du vinaigre blanc, puis rincez le tout à l’eau chaude et laissez sécher. Dans le cas où votre carrelage est graisseux, optez pour un produit comme de l’acétone et une éponge pour éliminer le gras de toute la surface.

Dès que le carrelage est totalement propre, vous pouvez commencer à protéger le sol avec une bâche de protection et les prises et interrupteurs avec du ruban de masquage. Pensez à mettre du ruban de masquage sur les bords de votre carrelage pour ne pas dépasser durant la mise en peinture.

Notez que la rénovation doit s’effectuer dans les bonnes conditions climatiques, il est fortement recommandé de travailler à une température située entre 15 et 20°C.

3. Application d’une sous-couche spécifique pour le carrelage

Si vous avez choisi l’option n°2, il vous faudra mélanger de façon homogène votre sous-couche avant de la verser dans un bac de peinture. Dès que la sous-couche est bien mélangée, munissez-vous de votre brosse à rechampir puis peignez les bords, angles et joints de façon à ce que le tout soit bien recouvert.

Une fois terminé, vous pouvez ensuite passer au rouleau en peignant d’abord horizontalement puis verticalement en croisant les bandes. Couvrez bien les joints et la surface, puis retirez soigneusement (avant le séchage total) tous les rubans de masquage pour éviter que la peinture ne s’écaille. Laissez sécher totalement en fonction des instructions du produit.

4. Application de la peinture de finition sur le carrelage

Une fois que tout est sec, protégez de nouveau les prises, interrupteurs et bords avec du ruban de masquage. Mélangez ensuite votre peinture de finition et versez dans le bac. Commencez par les bords, angles et joints comme pour la sous-couche avec la brosse à rechampir. Puis, finissez au rouleau en couvant toute la surface en veillant à croiser les passes et à bien recouvrir les joints. Laissez sécher quand vous avez terminé. Si besoin, vous pouvez appliquer une seconde couche pour un meilleur rendu.

À savoir : Dans le cas où vous avez choisi l’option n°1 (peinture spécial carrelage à application directe), l’application est la même que l’option n°2. Vous commencez avec une brosse à rechampir en couvrant les bords, angles et joints puis finissez au rouleau pour couvrir le tout et laissez sécher. Il est possible que vous ayez besoin d’appliquer une seconde couche pour un rendu parfait et propre.

Pour l’option n°3, mélangez d’abord votre résine époxy colorée avec son durcisseur en respectant bien les consignes. Ensuite, peignez les bords, angles etc. avec la résine colorée à la brosse à rechampir, puis au rouleau. Laissez sécher, appliquez une seconde couche si besoin. Enfin, ajoutez une couche de résine transparente en veillant au préalablement à bien obtenir un mélange fluide et homogène.